Devenez papa ou maman (virtuel) du premier bébé des réseaux sociaux | #babyloading

Offrez la possibilité de devenir maman à des jeunes femmes, après un cancer du sein.

Faites un don pour débloquer la vidéo et faire grandir le bébé

Cette vidéo reflète l’évolution de la campagne et se débloque en fonction du montant total des dons récoltés.

Êtes-vous prêt pour une aventure de 9 mois?


Ils soutiennent la campagne

9 mois

3j - 40min

2.907€ collectés

Offrez du temps

Ou choisissez une autre quantité :

Saviez-vous que vous bénéficiez d'un avantage fiscal à partir de 40 €? 45% est déductible - votre don de 40 € vous ''coûte'' seulement 22 €

Vous pouvez aider quelqu’un à réaliser son rêve.

Le temps pour essayer de devenir maman est compté pour les jeunes femmes en rémission d’un cancer du sein qui souhaitent avoir un bébé tout en suivant un traitement hormonal. Elles ne peuvent acheter du temps. Mais vous le pouvez.

La majorité des cancers du sein diagnostiqués chez les jeunes femmes est de forme « hormono-dépendante » (aussi appelée à récepteurs d'œstrogènes positifs ou ER+). Pour grandir, les cellules cancéreuses se nourrissent des œstrogènes de ces femmes.

Après avoir vaincu la tumeur, pour éviter que le cancer ne revienne, ces patientes suivent un traitement hormonal, qui stoppe la production d'œstrogènes dans le corps, et coupe ainsi le «carburant» du cancer. Ce traitement s’étale sur une période de 5 à 10 ans. Malheureusement, il n’est pas conciliable avec une grossesse car les œstrogènes – bloqués par la thérapie – ne peuvent plus contribuer à assurer la réussite de la procréation.

En d’autres mots, il est impossible pour une femme de tomber enceinte en suivant ce traitement.

 

Toutes les femmes ont droit au bonheur

Pour devenir maman, ces jeunes femmes sont confrontées à un dilemme: attendre la fin de leur traitement, mais il est souvent trop tard pour encore avoir un bébé, ou stopper le traitement pour tomber enceinte en prenant le risque que le cancer revienne.

Pour permettre une éventuelle grossesse après un cancer du sein hormono-dépendant, il est indispensable d’interrompre le traitement hormonal.

Et pour s'assurer que cette interruption n’augmente pas les risques de récidive, il fallait mener une étude clinique d'amplitude internationale.

C’est le défi que s'est lancé BIG against breast cancer.

Votre soutien aidera ces jeunes femmes à réaliser leur plus beau rêve.

 

It’s BIG Time for Baby

L'étude clinique, réalisée en collaboration avec plus de 60 hôpitaux, répartis sur 4 continents, du Canada au Japon en passant par la Belgique, a été mise en marche et suit pour l'instant 144 jeunes femmes. Pour être scientifiquement valide, il en faudrait 500. Les patientes sont demandeuses et nous allons les trouver. Ce qui manque, c'est l'argent…
En savoir plus sur l’étude BIG Time for Baby